Bouger, survivre

Dans mon guide précédent, je vous ai conseillé de rester mobile, de bouger mais concrètement comment ? C’est ce que nous allons voir.

 

Tout d’abord, sachez que tout les zombies ne réagissent pas tous de la même manière lorsque vous les approcher trop. Certains auront une réactivité digne d’un joueur pro des CWL et vous n’échapperez pas à la baffe. D’autre au contraire régiront si lentement que même votre petite soeur de 10 ans qui n’a jamais jouée à Call of Duty pourra l’éviter sans peine (bon, d’accord, c’est légèrement exagéré…).

 

La différence se situe dans les secondes, voir moins mais elle peut faire la différence. Les joueurs pro du couteau comme votre humble serviteur (qui a des chevilles d’une taille disproportionnée…) en revanche ne laisseront rien au hasard. Considérez tout zombie comme étant un joueur de CWL dans vos prises de décisions, comme ça vous ne serez pas surpris si c’est vraiment le cas et si ça ne l’est pas, vous serez agréablement surpris.

 

Lorsque vous ferez des tours, bon nombre de zombie apparaîtront devant vous. Mais leur trouer la peaux n’est pas une option réaliste à long terme surtout dans les hautes manches (vous vous retrouverez très vite à sec), c’est pourquoi il est important de pouvoir les esquiver, les passer en les laissant en vie enfin… ils le sont pas vraiment mais… Oh et puis zut, vous avez compris… et de préférence sans vous faire toucher.

 

  • Si vous avez de la marge par rapport aux zombies derrière vous, de l’espace pour manœuvrer et si ça n’affecte pas votre circuit (ne changez pas votre chemin juste pour un zombie sauf si vous n’avez vraiment pas le choix), vous pouvez simplement le contourner en gardant vos distances.

  • Si une des trois conditions ci-dessus n’est pas remplie, optez pour un passage plus direct, foncez dans le tas. Je suis sérieux. Courrez sur lui (enfin, juste à côté de lui), prenez vous une baffe puis continuez votre chemin. C’est la méthode la plus sûr, à supposer que vous pouvez l’encaisser.

  • Si il y a plus qu’un zombie mais sont relativement espacés, il va falloir réfléchir un peu plus. Prévoyez votre itinéraire entre les zombies et les mouvements probable de ces derniers en fonction de votre propre (futur) mouvement. Si vous passez à gauche du premier zombie, les autres vont aller à gauche pour vous attraper, ce qui pourrait vous permettre de passer à droite par exemple. N’essayez pas d’éviter toutes les baffes, choisissez celle que vous prendrez afin de ne pas en prendre d’autre, ne laissez rien au hasard.

  • Si le ou les zombies bloquent complètement votre passage (dans des endroits étroits comme des portes ou des couloirs), reculez. Je suis encore une fois sérieux. Laissez les avancer vers vous, mettez vous sur la droite ou la gauche par exemple puis une fois qu’ils ont suffisamment avancés pour libérer le passage, continuez avec l’une des méthodes plus haut. Bien entendu, cette méthode suppose que vous avez un minimum d’avance sur le groupe de zombie derrière vous, 2 ou 3 secondes suffisent la plupart du temps.

 

Enfin, si vous ne voyez vraiment aucune issue réaliste, c’est l’heure de votre plan B que vous avez bien sûr préparé à l’avance. Un Singe à cymbale en général, mais ça peut également être un Gobblegum comme Devant tout le monde ou encore Partout sauf ici voir même une Wonder Weapon comme la Wonderwaffe DG-2 ou le Pisto-éclair, une arme capable de tuer un groupe de zombie peu importe la manche en cours. Quoiqu’il en soit, préparez toujours un plan B et ne l’utilisez qu’en dernier recours mais choisissez vite, un Singe à cymbales met à peu près 3 secondes à s’armer plus le temps qu’il s’immobilise au sol, un Gobblegum en nécessite 2 le temps de « mâcher » (dans le cas de Devant tout le monde, vous ne pouvez pas vous faire attaquer pendant que vous mâchez, mais ce n’est pas confirmé pour Partout sauf ici, je l’utilise bien moins souvent) et changer d’arme peut être assez long surtout si vous avez un fusil-mitrailleur (ce que je déconseille au passage, de part sa puissance de feu et la taille de son chargeur, un fusil-mitrailleur peut vous encourager à rester immobile trop longtemps) ou autre arme lourde.

 

Enfin, évitez au maximum de frôler les murs, choisissez plutôt de frôler les zombies le cas échéant. La place qu’un zombie prend, et donc la zone qu’il bloque est assez clair, celle des murs l’est beaucoup moins (je parle d’expérience). Un zombie peut bouger, un mur non. Un mur vous bloquera quoique vous fassiez, avec les zombies on peut « s’arranger ». Les zombies sont une variable, les murs non. Considérez l’équation suivante comme étant la seule vérité de l’univers autre que 42 : Collé au mur = mort. Restez le plus possible au milieu du chemin, plus vous le faite, plus vous aurez d’espace entre le mur et vous pour manœuvrer.

 

Marchez autant que possible. Il y a 2 raisons à ça, d’abord pour gardez votre jauge d’endurance pour quand vous en aurez vraiment besoin (quand vous devez passer un groupe de zombie devant vous par exemple), pour peu que vous marchiez toujours tout droit les zombies ne vous rattraperont jamais. Ensuite parce que si vous distancer trop les zombies, ces derniers vont réapparaître plus près de vous, à savoir ils vont « repop » , « respawn » et ce généralement devant vous. N’oubliez pas que l’objectif initiale est de grouper tous les zombies en une énorme cible mouvante juste derrière vous.

 

Le moment où vous transformez cette cible en gruyère est un point critique, car pour bien faire, vous devriez être immobile (reculer sans regarder est une très mauvaise idée, croyez moi) et donc vous devez choisir avec attention l’endroit où vous le ferez (de préférence à l’avance). Ensuite, si vous tuez TOUS les zombies, ils seront d’autant plus nombreux à réapparaître autour de vous et notamment devant vous. En tuer une partie seulement pour avoir moins de zombie devant vous peut-être une solution.

 

Voila les grandes lignes (et je ne fais pas référence à la longueur de mon texte, enfin, pas volontairement en tout cas… ^^’) de la mobilité en zombie. Encore une fois, ce n’est pas lisant tout ça que vous deviendrez soudainement un dieu comme moi… Oh ? Mes chevilles ont soudainement gonflées ! du zombie, vous devrez pratiquer BEAUCOUP jusqu’à que vous puissiez faire tout ça sans réfléchir, à l’instinct. Mais avoir une ligne directrice dans votre entrainement peut sûrement aider à vous faire progresser plus vite (juste pour info, j’ai probablement des dizaines de milliers d’heures à mon actif depuis le premier zombie sur World at War).

 

En espérant que ce « petit » guide a pu vous aider d’une manière ou d’une autre. C’est l’heure de partir !

 

Hydrus sauvage s’enfuit !

Vous cherchez d‘autres joueurs? → Allez sur le forum !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 commentaires sur “Bouger, survivre

  1. Merci pour ce petit guide, meme si je connaissait certaines astuces j’avoue qu’il y a des petits trucs qui sont intéréssants! perso je ne bouge pas jusqu’à la manche 18 environ (je campe quoi haha) puis après ils sont trop balèzes mais bien sur il ne faut pas utiliser de glitch car sinon ce n’est plus fun….

    1. Tout d’abord, félicitations pour avoir réussi à trouver ce guide ! ^(^^)^

      Ensuite : Copain ! Moi non plus je n’aime pas les glitch, pas fun comme tu dis et puis Hydrus n’en à point besoin, après tout Hydrus est Hydrus… (taille des chevilles : triplée)

      Quand à la  » camp « … Je vais te révéler un petit secret : Hydrus CàC les zombies jusqu’a la manche 10 sur The Giant mais après, il camp dans l’escalier en face du téléporteur C jusqu’à la manche 30 (mon record personnel en campant jusqu’au bout c’est 41. Oui, Hydrus à frôlé la vérité universelle qu’est 42… ><) mais c'est parce qu'Hydrus n'est pas fan de faire des manches pour faire des manches. Si Hydrus le veut, la manche 50 est facile à atteindre, mais c'est d'un ennui… (la première manche 50 de Hydrus était sur Kino der Toten sur BO1, c'était TRÈS long à l'époque…)

      Comme le " secret " de The Giant est plutôt facile et rapide à réaliser, Hydrus n'y joue que pour faire une petite partie rapide. Maintenant qu'Hydrus à récupéré son ordinatueur (oui, Hydrus ne saurait se contenter d'un banal ordinateur…), Hydrus va pouvoir continuer la rédaction.

      P.S. : Ne fait pas attention à la troisième personne qui est apparut de nulle part à partir du milieu. Ça éclate Hydrus.